was successfully added to your cart.

Qu’est-ce que le momentum en contexte sportif?

By 18 mai 2017Nouvelles
AVANT PROPOS
Depuis quelques décennies, le terme «momentum» est utilisé populairement pour décrire les tournures d’un match dans les sports d’équipe, l’effet des partisans sur les athlètes et l’effet des victoires ou des défaites sur les performances (Iso-Ahola & Dotson, 2014). Qu’est-ce que le momentum réellement?
UN PEU D’HISTOIRE?
Historiquement, le terme momentum provient du domaine de la physique. On doit remonter aux écrits de René Descartes et d’Isaac Newton pour trouver ce phénomène comme étant le produit de la masse par la vélocité. L’utilisation du mot momentum chez l’humain est selon la définition suivante qui est une «force extra personnelle soumise à l’inertie du mouvement et dépendant de son contexte d’occurrence» (Briki, 2012). Certaines modifications de la précédente définition sont faites avec la modélisation du processus à travers plusieurs modèles comme celui de l’action sociale, du modèle antécédent-conséquence (ACM), du modèle multidimensionnel et de la masse/vélocité. De tous ces modèles, ce qui ressort est le côté multifactoriel. Le momentum est un processus pouvant être défini comme étant une « modification positive ou négative aux plans cognitifs, physiologiques, affectifs et comportementaux causés par la précipitation d’un événement ou d’une série d’événements résultant en un changement rapide de la performance» (Briki, 2012). Ce mouvement, qu’est le momentum, n’est pas linéaire. Il est aussi complexe et il est dépendant à son histoire (Gernigon, Briki, & Eykens, 2010; Vallerand et al., 1988).
LINÉARITÉ DU MOMENTUM PSYCHOLOGIQUE
La non-linéarité est observable lorsqu’il y a des changements globaux et non spécifique. Lorsqu’il est question du momentum psychologique, des variations abruptes ont lieu durant son évolution dans le temps (Briki et al., 2013). La perception du momentum positive et négative, par exemple lors d’une tâche sur ergocycle, serait en lien avec la théorie du processus de contrôle des affects (Carver & Scheier, 1990) et de la fonction de quasi-accélération. Ces deux modèles estiment que les changements abrupts, pour le plan affectif, est issus de la perception de la variation de la vitesse, qui est sur un continuum d’accélérations ou décélérations, qui se joint à l’atteinte d’un but ou de s’en éloigner. Donc, plus l’affect vécu par l’individu est fort, plus la variation de la vitesse est abrupte.
LA COMPLEXITÉ DU MOMENTUM PSYCHOLOGIQUE
La complexité est représentée comme étant la grande quantité d’interactions entre les éléments constituant un système qui est une entité cohérente et irréductible. La prise en compte de la totalité des interactions est nécessaire pour visualiser le phénomène global. Présentement, pour le momentum psychologique, la recherche qualitative est à la base des données recueillies pour ce processus. Les données qualitatives préliminaires, par exemples celles obtenues auprès de vingt-cinq joueurs de tennis et de douze joueurs de basketball, révèlent que le développement du momentum se divise en six changements: cognitifs, affectifs, physiques, performances, situationnels et comportementales (Taylor & Demick, 1994). Chacun de ces éléments a une interaction avec les autres éléments ce qui peut amener des relations conflictuelles ou convergentes entre ceux-ci. Le déclenchement du momentum psychologique n’est pas automatique à un déterminant, mais à une situation d’ordre global qui possède un sens particulier à un individu. Ainsi, la complexité de ce processus est caractérisée par son insaisissabilité dans son évolution qui est incertaine et difficile à prédire (Briki, 2012).
LA DÉPENDANCE DE L’HISTOIRE EN SITUATION DE MOMENTUM PSYCHOLOGIQUE
La nécessité de voir le momentum psychologique comme un regroupement de variation est bien démontrée jusqu’ici. Un autre point important est la dépendance à l’histoire des événements. Ceci ramène le modèle de l’antécédent-conséquence du momentum psychologique (Vallerand et al., 1988). La notion de dépendance à l’histoire est référée au concept des scripts qui sont des structures cognitives. Celles-ci décrivent des événements selon des contextes sociaux. Ils sont spécifiques et l’activation vient organiser la compréhension des situations vécues. Par contre, l’histoire est difficilement réversible. Le momentum psychologique est une force en mouvement perçu qui est très difficile à arrêter. C’est pourquoi une victoire suivie d’une défaite est perçue comme difficilement récupérable (Markman & Guenther, 2007). Il y aurait trois types de mécanismes déclencheurs du momemtum psychologique lors d’un contexte spécifique : la dissonance, la consonance et la peur de ne pas gagner (Briki, 2012). La dissonance et la consonance sont des opérations mentales qui confrontent le passé proche et la situation présente à l’aide de la comparaison. Ceci résultant à l’anticipation d’événements futurs, qu’ils soient positifs ou négatifs, pour l’adversaire ou pour soi-même, selon que le momentum psychologique soit positif ou négatif. Ensuite, la peur de l’échec représente un investissement psychique vers le résultat désiré, par exemple la victoire. Il y a alors précipitation de scénarios d’échec anticipé par l’attention mis à éviter les erreurs. Ainsi, l’individualité de la personne est mise de l’avant et les temporalités du passé, du présent et du futur sont importantes pour la dépendance de l’histoire.
CONCLUSION
Le momentum psychologique, étant un processus complexe, peut être observé avec les aspects médiateurs comme l’anxiété de compétition, la confiance en soi et les perceptions de l’individu (Briki, 2012). Les aspects médiateurs modifient les cognitions, les affects, les aspects physiologiques, la performance et les comportements  (Taylor & Demick, 1994). La perception du momentum peut être faite de l’entraîneur (Schoen, 2007), des spectateurs (Briki, Den Hartigh, Markman, & Gernigon, 2014) et des athlètes (Briki, 2012; Briki et al., 2013). L’anxiété de compétition ainsi que la confiance en soi découle de l’étude de la dynamique de ce phénomène (Briki et al., 2013). Il s’agit d’un phénomène nommé différemment d’un sport à l’autre et d’une personne à l’autre.
RÉFÉRENCES
Briki, W. (2012). La dynamique du momentum psychologique en sport. Retrieved from http://www.theses.fr/2012MON14002/document .Available from http://www.theses.fr/2012MON14002
Briki, W., Den Hartigh, R. J. R., Markman, K. 0., Micallef, J.-P., & Gernigon, C. (2013). How psychological momentum changes in athletes during a sport competition. · ·Psychology of Sport and Exercise, 14(3), 389-396. doi: 10.1016/j. psychsport.2012.11.009
Carver, C. S., & Scheier, M.F. (1990). Origins and functions of positive and negative affect: A control-process view. Psychological Review, 97(1), 19-35. doi: 10.1037/0033-295X.97 .1.19
Gernigon, C., Briki, W., & Eykens, K. (2010). The dynamics of psychological momentum in sport: The role of ongoing history of performance patterns. Journal of Sport & Exercise Psycho/ogy, 32(3), 377-400.
Iso-Ahola, S. E., & Dotson, C. O. (2014). Psychological momentum: Why success breeds success. Review of General Psychology, 18(1), 19-33. doi: 10.1037/a0036406
Markman, K. D., & Guenther, C. L. (2007). Psychological momentum: intuitive physics and na ive beliefs. Pers Soc Psycho/ Bull, 33(6), 800-812. dai: 10.1177/0146167207301026
Taylor, J., & Demick, A. (1994). A multidimensional madel of momentum in sports. Journal of Applied Sport Psycho/ogy, 6(1), 51-70. doi: 10.1080/10413209408406465
Vallerand, R. J., Colavecchio, P. G., & Pelletier, L. G. (1988). Psychological momentum and performance inferences: A preliminary test of the antecedentsconsequences psychological momentum madel. Journal of Sport & Exercise Psycho/ogy, 10(1), 92-108.
VINCENT BOUCHER
INTERVENANT @KINACTIF
Expériences Académiques
  • Bac. Psychologie
  • M. Sc. Kinanthropologie – Momentum psychologie et paramètres cardiorespiratoires chez des coureurs
  • PhD (c) Psychologie – Médecine comportementale
Expériences Sportives
  • Course à pied sur routes et en sentiers
  • Athlétisme – Distance demi-fond
  • Cross-country
  • Duathlon

Leave a Reply